750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cuisine Geek

Attention ce Blog de Cuisine va te donner faim !

Cuisine Geek

Promo sur les Couteaux Wusaki Damas VG10 !

Promo sur les Couteaux Wusaki Damas VG10 !

 

 

10% de remise sur cette série de Couteaux Wusaki Damas VG10 avec le code : GASTRONOME2.0
Le lien vers le site : http://bit.ly/2EwESKC

Matière : Acier Damas
Manche : Olivier
Couleur : Bois

Les couteaus Wusaki Damas VG10 concentre les principales qualités d'un bon couteau de cuisine : fonctionnalité, durabilité, performance et design. En ce qui concerne ce dernier, il saute tout de suite aux yeux, de par son originalité, son cachet, et le niveau de ses finitions.

Quant à la performance ? On vous laisse le soin d'effectuer une découpe pour vous en rendre compte !

La gamme Wusaki Damas VG10 vous permet de vous équiper de toute une série de couteaux de cuisine uniques, pour répondre aux besoins des professionnels et des particuliers.

Les couteaux nakiri présente une lame carrée avec un noyau en acier VG10. Cet acier japonais de grande qualité bénéficie déjà d'une renommée internationale en raison de sa tenue dans le temps et de l'efficacité de son tranchant (il supporte par exemple un fini rasoir).

Il est composé à 1% de carbone, ce qui lui confère une excellente dureté d'environ 60 HRC sur l'échelle de Rockwell. Un tel noyau permet d'avoir un tranchant durablement marqué, et évite les aiguisages répétés.

Par la suite, le coeur est entouré de 67 couches de damas. Le damas est un procédé complexe consistant à alterner différentes couches d'acier (dur et doux) autour du coeur de lame. L'acier dur va augmenter la dureté du couteau, tandis que l'acier doux lui apporte une légère souplesse (pour qu'il soit moins cassant). Le damas, au delà de ses avantages techniques, crée des vagues uniques sur chaque couteau, qui sont d'une grande finesse et ondulent sur la surface de coupe, pour un visuel à couper le souffle.

Au dessus du damas, vous pouvez distinguer une partie martelée à la presse, avec des motifs uniques sur chaque lame. Au delà de son rendu très esthétique, le martelage est préconisé pour augmenter la capacité antiadhérente du couteau (à la manière des alvéoles).

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article